Newsletters RSS

Edito Et si on continuait cette aventure ensemble ? Cela fait maintenant plus de 5 ans que l’aventure KŪRA a débuté. Une histoire commencée seul dans mon garage de campagne à travailler sans relâche pour trouver les recettes parfaites, alliant à la fois les saveurs envoutantes et si particulières du Japon et le savoir-faire de la cuisine gastronomique Française. Après plusieurs retours positifs des clients locavores et marchés locaux, cela m’a donné l’envie d’aller plus loin, de voir plus grand et ainsi de déménager dans un atelier au cœur de la Bourgogne-France-Comté, à Charolles. C’est alors que débute le brassage des...

Plus

Edito L’importance de la filière, des valeurs et des engagements. KURA est une entreprise organique. C’est la rencontre de procédés naturels de fermentation, de l’intérêt des français pour des saveurs nouvelles, sur un terreau de tendances favorables et d’une équipe forte de compétences, de curiosité et d'inventivité. Les “tendances favorables” portent à la fois sur la disponibilité récente de variétés de soja cultivables en France, de l'existence de filières Bio et Equitable locales fiables et de consommateurs perspicaces, avides de proximité et de transparence.   S’installer au coeur du Charolais n’était pas un choix mais une évidence de par mes origines mais aussi pour son environnement préservé. Y rassembler des compétences...

Plus

Edito Je suis souvent face à cette question : Votre miso est-il identique au miso fabriqué au Japon ? Oui et non… Tous les misos produits au Japon ne sont pas artisanaux, sans-pasteurisation, ni bio. Le Japon est le pays du miso comme la France est le pays du fromage. Il y a de grandes variations régionales des misos au Japon, et plusieurs traditions culinaires : Les misos rouges sont plutôt de la région du centre, les blancs sont la spécialité de Kyoto, les noirs sont de la région de Nagoya, tandis que dans le melting pot de Tokyo (Kanto), c’est...

Plus

Édito Renaissance & printemps : l’alimentation de demain, un retour aux sources mais surtout au naturel. Je ne suis pas habituellement féru de jardinage, mais confiné avec un jardin, le bêchage, les semis et plantations se sont avérés une distraction accessible et fertile pendant le confinement. J’ai redécouvert le travail nécessaire à la culture pour faire grandir des plantes sur un terrain complètement durci et ravagé par l’hiver. Trois mois plus tard, le jardin revit et donne ses premiers légumes. La nature a achevé sa renaissance annuelle, nous avons pu récolter l’Ail des Ours sauvage, nos houblons dépassent maintenant leurs...

Plus

Édito Je préfère l’émulation à la compétition. L’émulation permet de progresser avec un sentiment d’action concrète alors que la concurrence pure peut vite devenir futile. Par ailleurs j’ai toujours des doutes quant à la présentation de nos bières dans des concours avec des définitions de style très cadrées : le caractère très spécifique de nos bières qui incorporent des ingrédients du saké japonais les exclut souvent, un caractère et l’Umami facilement confondu avec des défauts ou des faux-goûts par les jurys à l’aveugle.Le Concours de Lyon bénéficie d’une organisation stricte et très sérieuse, avec des jury formés et sélectionnés avec...

Plus