Miso traditionnels

La pâte miso みそ est le composant fondamental de la soupe miso bien sûr, mais aussi de nombreuses d’autres recettes. Le miso est produit par la macération naturelle de plusieurs mois de kôji, de soja cuit et de sel. Les propriétés bénéfiques du miso sont nombreuses et bien documentées : le miso est source de protéines végétales, de fibres, c’est un probiotique reconnu contenant des ferments lactiques, des enzymes. Ces propriétés sont au mieux dans les miso frais, crus, non-pasteurisés comme ceux que nous produisons. La plupart des misos disponibles en Europe sont pasteurisés, aseptisés pour leur importation et conservations, et dans lesquels la plupart de ces propriétés bénéfiques sont annihilées.

Nos misos sont tous crûs, non pasteurisés et conservent leurs qualité probiotiques naturelles.

Origine

Le miso est une pâte salée fermentée à base de soja qui appartient à la tradition japonaise. Au Japon, de nombreux producteurs proposent chacun plusieurs variétés de composition (au riz, à l’orge, aux légumes, au poisson séché ou aux algues) ou de maturation (6, 12 ou 24 mois), avec aussi des spécialités régionales, comme les fromages en France. Le miso est le résultat d’une fermentation lente et naturelle. Après la préparation initiale, le miso est mûri en fûts pendant au moins 10mois et jusqu’à 5 ans. On utilise le miso partout, c’est un condiment très savoureux: par exemple pour mariner des poissons, des viandes ou des légumes. On l’utilise en assaisonnement et pour relever les plats. C’est un concentré d’Umami.

Un produit naturel

Le Miso moyen de riz KRA utilise du soja Bio français, de riz 1/2 complet Bio italien ou de Camargue et du sel IGP de Guérande Nature & Progrès. Le soja est cuit et fermenté ce qui écarte certaines intolérances. Le miso apporte des protéines végétales et a des propriétés bienfaisantes. Non-pasteurisé, le miso KRA est un produit vivant, qui se conserve longtemps en poursuivant sa maturation et en conservant ses qualités probiotiques.
Nous utilisons du riz Bio d'Italie, du Soja Bio de France (Sud-Ouest) et du Sel de Guérande (labellisé Nature et Progrès). Nous préparons le kôji à partie du riz bio, nous cuisons le soja et ils sont mis en macération avec le Sel de Guérande pendant 12 mois au moins.